Antoniucci volti 1915-1989

Fils de tailleur de pierre originaire de Perugia (Italie) Antoniucci Voltigerno, dit Volti - de nationalité française - naît le 1er janvier 1915 à Albano. Après une scolarité à l’école communale de Villefranche, Volti entre à l'Ecole des Arts Décoratifs de Nice. En 1932, il obtient une médaille d'or à la Foire de Marseille pour deux bas-reliefs polychromes. Cette même année, il vient à Paris et s'inscrit aux Beaux Arts dans l'atelier de Jean Boucher, où il est reçu élève temporaire à la fin de l'année.

Il obtient en 1936 le premier second Grand prix de Rome pour son œuvre : le Martyre Chrétien. Pendant toute cette période, il travaille tous les après-midis pour vivre, faisant des moulages, de la peinture en bâtiment, des décorations diverses, etc… Par ailleurs, il obtient différents prix de l'Ecole des Beaux Arts de Paris et de l'Institut de France (prix Roux, Prix Lemaire-Bridau, etc…). En Octobre, il se marie avec Antoinette Menant, petite fille du sculpteur et académicien Jules Coutant. La même année, il appelé à partir sous les drapeaux.

En 1939 Il est fait prisonnier de guerre et rencontre, en 1942, le peintre Alfred Gaspart au stalag VIIA avec lequel il fait de remarquables dessins, témoignage du quotidien de la vie dans les camps. En 1943, après avoir été malade, Volti est rapatrié le 20 Mars. Il ramène ses œuvres de captivité ainsi que celles de son ami Alfred. Arrivé en France, il retrouve son atelier du 5, de la rue Jean Ferrandi à Paris dans le XIVème. Ce dernier sera détruit par une bombe le 2 Septembre de la même année. Ses réflexions au cours de sa captivité et ce sinistre ont détruit tout son passé artistique et les influences diverses qu’il reçu de ses maîtres. Antoniucci Volti commence véritablement sa carrière de sculpteur et signe désormais ses œuvres « Volti ». En novembre son premier fils, Pierre naît.

En 1950 Volti est nommé professeur de sculpture sur bois à l’Ecole des Arts Appliqués de Paris. Cette même année, il fait également une exposition Galerie Claude et devient l’un des membres fondateurs du Comité du « Salon de la Jeune Sculpture » ou il exposera régulièrement chaque année.
Il participe également, à l’exposition "Permanence de la forme" organisée par Jean Bouret à la Galerie de la Boétie, à l’exposition  "Le Nu de Rodin à nos jours" à la Maison de la Pensée Française et enfin, à une autre exposition internationale en Belgique.

1952 : Volti réalise Harmonie qui entrera au Musée national d’Art moderne ainsi que le Buste de Pierre pour la ville de Paris. Il exécute une décoration pour le sanatorium d’Abreschviller en Moselle et il fait une exposition particulière au Centre des relations internationales.

En 1953, Exposition particulière Galerie Chardin et participation à une exposition internationale en Italie. Volti coule en bronze une petite Baigneuse qui ira au Musée d’Albi et sculpte l’Eté pour le Musée de Menton. Il réalise une décoration pour le groupe scolaire de Salins-les-Bains. Il est invité pour la première fois aux « Peintres Témoins de leur Temps », où il sera réinvité les années suivantes.

Sa carrière fur ponctuée de dizaines et de dizaines de retrospectives, de participations à de nombreuses biennales, de commandes prestigieuses, d'acquisitions par de nombreux Musées et plusieurs grands collectionneurs. Il fut fait Chevalier de la Légion d’Honneur et Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 1963. Il mourût en 1989.

VictoriaAntoniucci Volti 1915-1989
Sanguine 19" X 15" / 48 X 38 cm 3000.00$ CAN

 

...